Sondages Articles À Propos Statistiques Reports Joindre
Rejoins U-Report, ta voix compte.
STORY
"Je n'ai jamais rêvé qu'un jour j'arriverais aussi loin".

Joselyne, 17 ans

Bukirasazi, Burundi - "J'étais encore un bébé quand papa est mort. J'aurais aimé avoir un père à la maison, comme les autres enfants", raconte avec émotion Joselyne Ndayizeye, 17 ans.

 

"Maman nous a élevés seule. Elle a fait de son mieux pour assurer notre survie. Mais nous avons eu une vie très dure. Mes frères et moi avions souvent faim. Nous dormions sur des feuilles de bananier et de l'herbe, sans couverture. Le froid nous gelait la nuit. Nous n'avions pas de vêtements et aucun espoir pour l'avenir. Comme mes frères avant moi, j'ai dû abandonner l'école à un très jeune âge pour aider ma mère à subvenir aux besoins de la famille", se souvient Joselyne. 

 

Dès l'âge de 11 ans, après avoir abandonné l'école, Joselyne s'est retrouvée à la maison sans aucune option. Jeune adolescente, elle a dû travailler dans les champs et faire de nombreux petits boulots, avec le risque constant d'être exposée à toutes sortes d'abus. 

 

Mais la jeune fille n'était pas prête à s'abandonner à un destin funeste. Joselyne continuait à chercher tout ce qui pouvait changer le cours de sa vie.

 

En 2020, Joselyne a été identifiée par SOJEPAE, un partenaire de l'UNICEF, parmi d'autres filles vulnérables, pour une orientation et un soutien socioprofessionnel dans le cadre du projet Mpore Mwana. 

 

Joselyne a choisi de suivre une formation de couturière. " Nous avons suivi une formation de six mois. A la fin, nous avons été regroupées par cinq, on nous a donné cinq machines à coudre et l'ONG a payé trois mois de loyer pour un atelier", raconte-t-elle.

 

Depuis lors, la vie de Joselyne a changé. Avec un métier et une fierté, elle est désormais une jeune femme souriante et confiante, qui pense toujours à des projets futurs. 

 

"Je n'ai jamais rêvé qu'un jour j'arriverais aussi loin", dit Joselyne, travaillant fièrement sur sa machine à coudre à l'intérieur du marché Bukirasazi.

 

"Avec mes quatre copines, nous gagnons ensemble plus de 200 000 BIF (environ 95 dollars US) par mois en moyenne, après avoir payé toutes les dépenses. Nous avons assez d'argent pour subvenir à nos besoins et à ceux de nos familles. Nous avons également investi dans un élevage de porcs pour diversifier nos sources de revenus et chacune de nous possède une porcherie avec 3 porcs. Nous prévoyons également d'acheter un petit terrain dans le centre commercial où nous ouvrirons notre propre atelier de couture avec un magasin vendant des produits de couture afin de fournir des matériaux dans cette partie du pays", dit-elle. 

 

Avec le projet Mpore Mwana, soutenu par l'UNICEF, grâce au soutien financier du Comité national espagnol pour l'UNICEF, 190 jeunes adolescents comme Joselyne ont bénéficié d'une formation professionnelle et d'un soutien pour prendre leur vie en main, loin de l'exploitation possible et de l'exposition à la violence et aux abus.

Pour voir en chiffres de quelle façon nous engageons les jeunes pour un changement positif.
Engagement en chiffres